De la non-intention
De Jean Klein
Tiré de Transmettre la lumière

Vous devez vous découvrir vous-même à tout instant, en toute circonstance. Pour vous découvrir, vous devez être ouvert, il ne doit y avoir aucune répétition.

Demandez-vous pourquoi il y a répétition. C’est parce que vous vivez essentiellement dans l’intention. L’intention est une projection du passé dans le futur. Nous vivons perpétuellement dans la recherche d’une finalité, d’une possession, aussi utilisons-nous notre mémoire pour projeter le passé dans le futur. Le futur est d’une inépuisable richesse, mais vous ne pouvez accéder à cette richesse, parce que vous l’étouffez sous de l’ancien. En ce sens-là, vous dressez un mur entre vous et la vie qui effectivement est toujours nouvelle. Eloignez-vous du mur. Le mur n’a d’existence que par l’attente, l’anticipation, l’intention. Quand vous vivez sans intention, il y a la vie, et vous vivez dans la vie ; sinon, vous ne faites que vivre tel un objet. Etre libre de toute anticipation, être libre de toute intention, c’est vivre libre, et vous découvrirez alors votre enfance et tout ce que la vie vous apporte. C’est une expérience qui se déroule à chaque instant, et la joie est en elle – sinon tout est si embêtant !




   Imprimer       Fermer la page